Abus de substances toxiques et la dépendance

Home > Abus de substances toxiques et la dépendance

Abus de substances toxiques et la dépendance

Abus d’alcool et d’autres drogues

Tôt ou tard, chacun de nous doit prendre une décision au sujet de la consommation d’alcool ou d’autres drogues telles la marijuana, la cocaïne, la méthamphétamine, les stupéfiants et la nicotine. C’est l’une des décisions les plus importantes de notre vie car ces substances affectent notre cerveau et nos émotions.

Bien que l’usage de ces substances n’indique pas nécessairement qu’il y a abus, le risque est néanmoins extrêmement élevé. Statistique Canada rapporte que la consommation d’alcool, de tabac et de médicaments psychotropes est déjà très répandue chez les filles canadiennes qui entrent en 12e année. Et les filles sont tout aussi à risque que les garçons d’abuser de l’alcool et d’autres drogues, les conséquences pour leur santé étant souvent plus graves qu’elles ne le sont pour les garçons.

On boit de l’alcool dans la plupart des foyers canadiens, la consommation de vin et de bière étant normale lors d’événements spéciaux. Il n’est donc pas surprenant que plus de 90 pour cent des jeunes de 10e année disent en avoir pris. Bien qu’il ne soit pas rare que les filles tentent de faire l’essai d’alcool lors de party de jeunes, le nombre de jeunes filles à rapporter qu’elles se sont déjà enivrées est élevé et laisse entrevoir la possibilité de problèmes graves d’abus d’alcool. Les chiffres sont tout aussi élevés chez les groupes de 8e et de 10e année pour ce qui est de substances telles que le hachish et la marijuana, ce qui témoigne de la vaste disponibilité de ces drogues et de la grande envie des filles de les essayer.

www.phac-aspc.gc.ca/dca-dea/publications/hbsc10_ch10-fra.php

Pourquoi les gens prennent-ils de la drogue ou de l’alcool?

Les jeunes commencent à consommer de la drogue et de l’alcool pour de nombreuses raisons :

  • par curiosité
  • pour en faire l’expérience
  • pour célébrer
  • pour ses effets agréables
  • pour se débarrasser d’inhibitions
  • pour atténuer la douleur
  • pour diminuer divers problèmes émotionnels (p. ex., colère, stress, anxiété, ennui ou dépression)
  • pour se donner de l’assurance
  • pour se rebeller ou exprimer son aliénation par rapport à la société en général
  • pour aider à composer avec des expériences de vie traumatiques
  • des pressions sociales
  • pour suivre l’exemple d’un parent
  • pour avoir un sentiment d’appartenance ou d’acceptation sociale et pour ne pas se faire marginaliser
  • par dépendance
  • parce que les médias en vantent la consommation.

Quels sont les risques?

Consommer de la drogue devient un problème quand cela entraîne des conséquences néfastes pour la personne (p. ex., conséquences physiques, mentales, sociales, émotionnelles, juridiques, économiques ou environnementales), notamment :

  • problèmes de santé plus nombreux (p. ex., maladies, blessures, dommages corporels ou mort)
  • problèmes personnels (p. ex., perte de motivation, dépendance physique ou psychologique, problèmes au travail ou à l’école)
  • problèmes familiaux (p. ex., relations difficiles ou malheureuses ou encore désintégration de la famille)
  • problèmes sociaux (p. ex., augmentation du nombre d’incidents criminels ou d‘accidents de la route)
  • risque accru de consommation importante plus tard dans la vie
  • jugement faussé mettant la personne en danger d’accident, de violence, de rapports sexuels imprévus et non sécuritaires, et de suicide
  • condamnation au criminel associée à la drogue pouvant se traduire par une amende ou une peine d’emprisonnement, ce qui pourrait avoir un effet sur les possibilités d’emploi et les voyages à l’étranger
  • toxicomanie.

POURQUOI LES FILLES ONT-ELLES DE LA DIFFICULTÉ À DIRE « NON »

Pressions de leurs camarades – Les filles qui utilisent les substances « usuelles » comme l’alcool et le tabac le font en groupe, tandis que celles qui consomment des drogues illicites ont tendance à y être initiées par des garçons, souvent lors d’une sortie.

Image corporelle – Dans une culture qui trop souvent valorise la femme en fonction de sa taille et de la forme de son corps, les filles ont tendance à utiliser médicaments diététiques, cigarettes et autres substances pour maintenir un régime de famine. Dans le cadre d’une étude de 1997, quatre fois plus de filles que de garçons de 12e année ont avoué prendre des médicaments diététiques vendus sans ordonnance sur une base mensuelle.

Médias – Les filles sont bombardées d’annonces de médicaments vendus avec ou sans ordonnance pour des malaises communs tels que maux de tête, insomnie et dépression, qui font la promotion de solutions simples et rapides aux problèmes physiques et mentaux.

Abus sexuel – Dans le cadre d’une étude nationale menée en 1997, les filles du secondaire qui fumaient et qui consommaient de l’alcool étaient deux fois plus nombreuses à rapporter qu’elles avaient été victimes de violence physique et sexuelle que celles qui ne fumaient pas et ne consommaient ni alcool ni drogue.

Stress – Les filles ont tendance à avoir le sentiment de manquer de contrôle sur leur vie. Davantage d’adolescentes que d’adolescents disent subir beaucoup de stress. Et les filles sont plus nombreuses que les garçons à dire qu’elles fument (66 % vs 49 %) et prennent de l’alcool (38 % vs 27 %) pour surmonter leur stress.

Même s’il est vrai que certaines filles arrêtent de consommer de la drogue ou de l’alcool après en avoir fait l’expérience, ou qu’elles peuvent continuer de le faire de temps à autre sans avoir de graves problèmes, d’autres par contre développent une dépendance, passent ensuite à des drogues bien plus dangereuses et se font beaucoup de mal, tant à elles-mêmes qu’à d’autres parfois.

Si toi ou une amie avez un problème d’abus de telles substances, il est important que vous en parliez à quelqu’un en qui vous avez confiance. Consultez les sites suivants pour obtenir plus d’informations.

http://www.parlonsdrogue.com/fr/accueil/index.php

www.jeunessejecoute.ca



What's your favourite weekend activity?






View Surveys >